Premier Label Bonheur Be Love Be Happy 2020

au restaurant extraordinaire Le REFLET à Paris

 

 

Be Love Be Happy la première communauté “écolo” du Bonheur qui travaille à relier chacun sur une trame positive de coeur continue de remettre son label bonheur à des projets et initiatives inspirants et inspirés 😊

Le 30 janvier dernier, nous avons donc remis ce label entre #happymembers à ce restaurant extraordinaire…Retour sur en images sur notre soirée très conviviale et notre interview !

Nous avons particulièrement apprécié notre serveur aux petits soins et un système à points pour commander très ingénieux 😊

Et un accueil très sympathique et très convivial sans oublier notre délicieux diner, rien ne manque dans ce petit endroit parisien au coeur du Marais 

1/ De quand date la création des restaurants à Nantes et paris ? Pourquoi ces villes ?

Le restaurant à Nantes a ouvert le 15 décembre 2016, et Paris le 8 octobre 2019. Flore est nantaise donc ouvrir à Nantes était d’abord une évidence. L’ouverture à Paris a été motivé par l’envie de faire connaitre le projet au plus grand nombre et de diffuser plus largement le message de l’inclusion, alors quoi de mieux que la capitale!
 

2/ Quelle a été la motivation et les motivations pour faire ces ouvertures ? Et encore aujourd’hui ? 

Flore a un grand frère porteur de trisomie 21. Il n’a jamais eu la chance de travailler en milieu ordinaire. Comme beaucoup d’entre eux, les possibilités d’emplois se limitent aux Esat (Établissements et services d’aide par le travail, ndlr) mais cela reste un cadre bien particulier, le milieu protégé, où il n’y a que des personnes en situation de handicap et où le contact extérieur, avec les clients par exemple, est rare. Le point de départ a d’abord été de vouloir changer le regard sur ce handicap, qui est trop souvent complaisant, incarnant malheureusement pour beaucoup une image gênante d’une différence non assumée dans notre société hyper normée. Le Reflet, c’est d’abord un restaurant ordinaire, qui embauche ces personnes extraordinaires. Un moyen de permettre à toutes les différences de se rencontrer.

3/ Quelles difficultés avez vous rencontré dans le montage de ce projet et peut-être encore aujourd’hui ? Comment avez vous procédé ?

Comme tout projet qui ne rentre pas dans les cases, il a fallu en créer de nouvelles. Mais grâce à la mobilisation de toutes les personnes investies dans le projet, nous avons réussi à franchir les différents obstacles.

4/ Quels sont les projets à venir ?

L’objectif est avant tout pérenniser les emplois des restaurants de Nantes et Paris, et de faire de ces deux restaurants des modèles d’inclusion inspirants. En parallèle, avec notre association Trinôme 44, nous voulons permettre à d’autres employeurs de s’inscrire dans une démarche d’inclusion, et à des personnes en situation de handicap de trouver un emploi. C’est pourquoi nous travaillons aujourd’hui à la création d’un dispositif d’accompagnement à destination des entreprises et des demandeurs d’emploi extraordinaires.

5/ Comment arrivez vous à gérer les personnes avec «  handicap » que vous employez et quelle est leur proportion dans le personnel du restaurant ?

Pour les deux restaurants confondus, nous avons 15 personnes atteintes de trisomie 21 et 9 encadrants. Lorsque l’équipe rencontre des difficultés, l’association vient en renfort pour les accompagner. Elle accompagne aussi les équipes extraordinaires dans leur parcours professionnel et de vie pour leur permettre un épanouissement et une plus grande autonomie.

6/ Pourquoi ce nom de restaurant extraordinaire… ?

Parce que la différence peut être une force.

7/ Quels sont les retours clients à ce jour ? Et l’évolution des personnes engagées ?

Les retours clients sont excellents, autant sur la qualité des plats et du service, que sur l’accueil de nos serveurs extraordinaires. La couverture médiatique sur les deux restaurants le prouve. Les clients viennent d’abord parce qu’ils ont entendu parler du projet, mais ils reviennent surtout parce que c’est bon, et qu’on s’y sent bien. Manger au Reflet est une véritable expérience culinaire et humaine: les barrières tombent et les à priori s’envolent.

8/ Comment affectez vous les bénéfices de ces restaurants si bénéfices il y a ?

Pour le moment il n’y a pas de bénéfices, les restaurants sont juste à l’équilibre. Si demain, bénéfices il y a, ils seront reversés aux salariés, et pourront être investis dans des projets d’inclusion.

9/ Avez vous d’autres activités en parallèle de ces restaurants ? Des partenaires privilégiés ?

Via l’association, nous travaillons sur le dispositif d’accompagnement destiné aux employeurs et demandeurs d’emploi en situation de handicap.
Nous réfléchissons également à développer un service d’extra extraordinaire pour des événements privés.

Merci à tout le personnel joyeux qui a fait de cette soirée un moment de partage particulier 😉 On vous recommande cette endroit extraordinaire et be love be happy of course 😉

Pour nous rejoindre et devenir #happymember

Adhésion Be Love Be Happy

Passez à l’action ! Adhérez pour seulement 33 euros ! Et participez activement au développement de ce réseau pour fédérer l’Energie positive ensemble et une planète meilleure…😍 Rejoignez nous dans cette aventure et devenez membre de la communauté Be Love Be Happy dès aujourd’hui.

Le Reflet Paris / Restaurant / Paris

Le Reflet est un restaurant extraordinaire, situé au cœur du quartier du Marais, à Paris 3ème. Plus qu’un restaurant c’est un lieu de partage et de convivialité, une véritable aventure humaine ! Venez découvrir notre cuisine généreuse élaborée à partir de produits frais, et notre équipe extraordinaire dont la majorité est composée de personnes porteuses d’une trisomie 21.

 

 

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Sending

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account